Découvrir la reconstruction

La reconstruction d'un moteur d'un véhicule essence ou diesel est un processus qui consiste à démonter tout ou partie d'un moteur défectueux, à diagnostiquer et identifier les pièces à changer, à remettre en état les pièces réparables, à réassembler l'ensemble, le contrôler et le tester avant remise en service. Ce processus s'inscrit totalement dans le cadre de l'économie circulaire et du développement durable.

LA RECONSTRUCTION D'UN MOTEUR EST UNE OPERATION DE « REMANUFACTURAGE »

Une définition Française du Remanufacturage qui concerne l'automobile et l'industrie: remise en état d'une pièce ou d'un sous-ensemble automobile usagé, selon des processus industriels rétablissant les performances et la qualité d'origine. Cette définition a été publiée au Journal Officiel de la République Française du 20 mai 2014.

Il existe également une définition établie par 6 associations* internationales et européennes impliquées dans le Remanufacturage, qui se sont tous mis d'accord sur une série de descriptions définissant leurs activités et ont adopté en septembre 2016 une définition internationale commune de leur activité : Le Remanufacturage est un processus industriel standardisé, établi, entièrement décrit et pouvant satisfaire les exigences imposées par le reconstructeur, au cours duquel les performances et la qualité de composants bruts usagés sont remises en état ou améliorées. Le processus est conforme à des spécifications techniques précises, notamment en termes d'ingénierie, de qualité et de normes d'essai. Ce processus permet des produits complètement garantis.

LES ASSOCIATIONS INTERNATIONALES ET EUROPÉENES IMPLIQUÉES DANS LE REMANUFACTURAGE

* CLEPA : l'Association européenne des équipementiers automobiles,
MERA : l'Association américaine des reconstructeurs de moteurs et équipements
APRA : l'Association internationale du Remanufactoring des pièces automobiles, 
ANRAP : l'Association nationale brésilienne des remanufacturiers de pièces automobiles
 

FIRM : l'Organisation européennedes reconstructeurs de moteurs dont la FEDA est membre,
CPRA : Comité de Remanufacturage de l'Association chinoise

Les reconstructeurs français de moteurs se reconnaissent dans ces deux définitions. Au sein du Groupe Métier Moteur de la FEDA, ces reconstructeurs ont élaboré un référentiel qui décrit précisément le remanufacturage, c'est à dire leur processus de remise en état d'un moteur.

LA RECONSTRUCTION MOTEUR DANS L'ECONOMIE CIRCULAIRE ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE?

L'économie circulaire est une notion récente qui propose de manière générale de repenser dans l'avenir nos modes de production et de consommation afin d'optimiser l'utilisation des ressources naturelles et ainsi de limiter les déchets générés. Elle englobe de très nombreux secteurs d'activités et bien entendu le secteur automobile est directement concerné.

La loi du 17 août 2015 relative à la transition énergétique et à la croissance verte précise, dans le code de l'environnement, article L 121-117 que tout professionnel qui commercialise des prestations d'entretien ou de réparation de véhicules automobile permet aux consommateurs d'opter pour l'utilisation, pour certaines catégories de pièces de rechange, de pièces issues de l'économie circulaire à la place de pièces neuves.

Les composants et éléments remis en état par les reconstructeurs de moteurs sont conformes aux spécifications d'origine et au référentiel établi d'un commun accord par les professionnels eux-mêmes, aujourd'hui matérialisé par les deux labels « Expert Moteur » et Expert Culasse ».

LES AVANTAGES DE LA RECONSTRUCTION MOTEUR

Le + économique : La reconstruction d'un moteur est une alternative économique par rapport au neuf (entre 20 et 35% moins cher que le neuf). Le recours à un moteur reconstruit est encore peu pratiqué par les consommateurs. Et pourtant cette démarche permet de réaliser de substantielles économies sur le montant des réparations.

Le + écologique : La reconstruction partielle ou complète d'un moteur thermique est une tendance économique irréversible qui s'inscrit dans le concept d'économie circulaire et de développement durable. Le reconstructeur de moteur valorise et recycle les vieilles matières. Ce qui génère beaucoup moins de déchets.
La reconstruction est source d'économie car elle consomme seulement 20% de l'énergie et donc d'émissions de C02 comparée à la fabrication d'un produit neuf. 
 

Le + qualitatif : Des techniciens qualifiés et expérimentés engagés dans la même démarche de qualité répondant au cahier des charges du référentiel métier du Groupe Moteur de la FEDA. Les entreprises labellisés ont entrepris de communiquer vers leurs clients et prospects. Un Moteur refait dans les règles de l'art c'est une garantie équivalente à une pièce neuve et une fiabilité quasi équivalente à une pièce neuve

Le + made in France : Les entreprises de la reconstruction moteur représentent une filière française indépendante de la réparation automobile, un savoir faire et des emplois non-délocalisables. Leur force réside dans une proximité indispensable avec la clientèle des réparateurs, des concessionnaires VL et PL, de l'industrie, des travaux publics, des transports, de l'agriculture, de la marine sans oublier les particuliers et les collectionneurs de voitures anciennes.
 


captcha Générer une autre image
 

© ExpertS moteur et culasse - FEDA - 2017 | Création Médiapilote