LES LABELS

EXPERTS MOTEUR ET CULASSE

Pourquoi un label pour la reconstruction Moteur ?

Les reconstructeurs de moteurs ont voulu formaliser et mettre en œuvre dans leurs entreprises une démarche qualité commune à toute la profession et à tous les techniciens. Ils ont également voulu mieux communiquer vers la clientèle, en utilisant les nouvelles dispositions législatives comme l'obligation pour tout réparateur de proposer des pièces et composants de réemploi, et en mettant en avant la compétence technique et le savoir-faire de leurs entreprises. C'est pourquoi avant de créer leurs labels, ils ont pris la décision de rédiger quatre engagements et un référentiel des bonnes pratiques de leur métier exigeant et rare.

Deux labels sont nés pour la profession des reconstructeurs de moteurs.

Vous trouverez sur ce site élaboré à l'initiative de la Fédération de la Distribution Automobile (FEDA) toutes les informations sur les travaux réalisés par un groupe de travail composé de professionnels de la reconstruction moteur et de représentants des principaux fournisseurs de pièces techniques « Moteur », ayant abouti à la rédaction d'un référentiel du métier de reconstructeur de culasse et de moteur complet aujourd'hui matérialisé par deux labels « Expert Culasse » et « Expert Moteur ».

Le mot du président

L'ambition de ces labels est d'élever le niveau de crédibilité technique de notre profession et homogénéiser les services qu'ils proposent à leur clientèle. C'est dans cet esprit que notre groupe de travail a rédigé le référentiel avec comme objectif prioritaire d'accompagner et de valoriser les bonnes pratiques de la reconstruction et de la rénovation moteur pour la satisfaction de la clientèle.


Bien que nous soyons professionnellement reconnu localement comme une référence dans ce processus de la reconstruction partielle ou totale d'un moteur, nous sommes convaincus que cette réputation locale, ce savoir-faire que nous entretenons avec passion ne sont plus suffisants...même si cela reste un facteur important de réussite.

Aujourd'hui, les entreprises ont besoin de travailler en réseau, d'apporter des services nouveaux et de communiquer vers les prescripteurs, les pouvoirs publics et la clientèle. Ces deux labels se présentent comme une démarche dynamique qui structure les engagements contenus dans le référentiel et témoignent également de la volonté d'une profession de se montrer en capacité de s'adapter aux exigences du marché actuel et futur. 

En définissant des engagements au niveau professionnel, répondant à un cahier des charges précis et en s'inscrivant dans une stratégie de respect de l'environnement, du développement durable et de l'économie circulaire, ces labels permettent aux reconstructeurs de moteurs qui les ont obtenu de garantir leur savoir faire et de placer leur profession au coeur de la grande famille de la réparation automobile.


Je remercie tous les professionnels qui nous ont accompagnés pour la mise en œuvre de ce référentiel. C'est maintenant à eux de tisser la toile et d'assurer par leur engagement le plein succès de ces labels.


Yves Lecomte
Président du Groupe Métier Moteur de la FEDA

 

DEVENIR TECHNICIEN MOTEUR ET CULASSE

 LE RÉFÉRENTIEL

PREAMBULE : Les quatre engagements de l'atelier Moteur ou Culasse...

1 - Le Respect de l'Environnement

  • Trier les déchets et gérer les métaux récupérés.
  • Gérer les eaux usées avec utilisation d'un bac de décantation, si possible pour l'eau utilisée dans le banc d'épreuve, mais impératif pour le matériel de lavage des culasses et autres ensembles.
  • Économiser l'eau.
  • Utiliser des produits (par exemple détergents pour le nettoyage des pièces) plus respectueux de l'environnement et moins nocifs pour l'homme et les écosystèmes.
  • Récupérer les huiles et autres produits dérivés du pétrole.

 

3 - La Sécurité et la Santé du Personnel

  • Connaître et maîtriser les risques potentiels pour le personnel dans le cadre de travail
  • Mettre en œuvre et respecter le « Document Unique » obligatoire concernant les risques professionnels.
  • Ce document doit être porté à la connaissance des membres du personnel.

2 - Le Développement Durable

  • Recycler les métaux.
  • Maîtriser les consommations d'énergie et de consommables.
  • Mettre en avant le rôle et l'utilité économique et écologique de la filière de la reconstruction des moteurs. Exemple :
    - La reconstruction des pièces et ensembles usagés ne nécessite qu'environ 20% de l'énergie utilisée pour la fabrication de produits neufs.
    - La profession des reconstructeurs de moteurs donne la possibilité d'offrir une seconde vie aux moteurs, tout en garantissant une remise en état effectuée dans les règles de l'art.

 

4 - L'Obligation de Résultat

A partir du moment où le Reconstructeur accepte un travail, il s'engage à :

  • Remettre en état le matériel concerné dans les règles de l'art, avec un résultat au niveau de l'échange réparation.
  • Appliquer toutes les règles définies dans le Référentiel Métier
  • Utiliser des pièces de rechange de qualité origine, ou équivalente, conformément au
  • règlement européen REC n° 461/2010.

 I - Définition de l'Activité du Reconstructeur de Moteurs

Usinage et reconstruction de moteurs thermiques. 

  • Remise en état des culasses.
  • Remise en état de moteurs complets.
  • Remise en état de blocs embiellés.
  • Remise en état des vilebrequins.
  • Contrôle et remise en état, le cas échéant, de toutes les pièces qui composent l'environnement du moteur : pompe à huile, pompe à eau, circuit refroidissement injection, turbocompresseur... 
  • Représentation de marques de moteurs (éventuellement).
  • Vente de Pièces Détachées et Périphériques pour moteurs.

DÉFINITION DE L'ACTIVITÉ DE L'ATELIER CULASSE

Usinage et reconstruction de la partie haute des moteurs thermiques. 

  • Remise en état des culasses, avec en premier lieu le contrôle des demi-lunes, des soupapes et de leurs guides, des chambres de précombustion, des arbres à cames (voilages).

  • Surfaçage du plan de joint.

  • Remise en état des sièges de soupapes.

  • Remise en état des têtes et/ou queues de soupapes, ou changement complet des soupapes.

  • Reprise en ligne des logements de l'arbre à cames.

  • Frettage des logements de poussoir.

  • Contrôle et remise en état, le cas échéant, de toutes les pièces qui composent l'environnement de la culasse : injection, distribution, circuit refroidissement.

  • Extraction de bougies d'allumage et de préchauffage.

  • Vente de culasses neuves et/ou rénovées (échange standard).

  • Vente de Pièces Détachées.

II - La réception du client et du travail 

Accueil du Client :

  • Nécessité d'avoir un espace dédié à l'accueil des clients et à la réception des matériels. Ce local doit avoir un comptoir, être bien délimité, être propre et séparé de l'atelier.
  • Cet espace doit avoir un panneau d'affichage destiné aux informations suivantes :
    • La liste des travaux de reconstruction moteurs, culasse et haut du moteur pouvant être effectués par l'entreprise.
    • Le prix des prestations forfaitaires les plus courantes, et les taux horaires en HT et TTC.
    • Les moyens de paiement acceptés.
    • L'appartenance à un Groupe de Sociétés, à un Réseau, à un Groupement, à une Fédération.
    • Les Quatre Engagements de l'entreprise.

Identification du Client : 

  • Nom ou Raison Sociale, adresse, téléphone, mail. ..
  • Type de client : professionnel, entreprise, collectivité, particulier...
  • Document utilisé : fiche de travail ou similaire.

 

Identification du Produit : 

  • Type de matériel apporté par le client : culasse, moteur complet bloc embiellé, arbre à cames...
  • Véhicule ou matériel concerné : marque, modèle, année de mise en service, kilométrage ou nombre d'heures de fonctionnement, type moteur. .. (photocopie de la carte grise).

Demande du Client :

  • Dans tous les cas de figure, l'écoute du client et le dialogue avec lui sont impératifs pour définir la meilleure solution.
  • Les points essentiels à documenter sont entre autres :
    • Quelle panne constatée par le client ? Un manque de puissance du moteur, une fuite extérieure visible, une chauffe anormale du moteur, une fumée à l'échappement, une casse de distribution, l'apparition de bruits ou de vibrations.
    • Quel historique du matériel ? Problèmes antérieurs survenus sur le moteur ou la culasse, travaux ayant été effectués auparavant.
    • Pour un moteur VL, un diagnostic a-t-il été fait par le professionnel équipé de matériel Diag ? : Diagnostic sensoriel ou visuel, ou test révélateur de C02.
    • Pour un moteur complet, systématiser le prélèvement d'huile pour analyse.
       

Identification du Travail : 

  • En fonction du diagnostic, le Reconstructeur de moteurs ou l'Atelier Culasse contrôle tous les éléments le nécessitant, à l'aide d'outillages bien spécifiques.
  • Il liste les différentes opérations qu'il estime nécessaire pour effectuer une remise en état conforme aux règles de l'art.
  • Il établit une liste des pièces nécessitant soit une intervention technique, soit un remplacement pur et simple.
     

Établissement du Devis : 

  • A la demande du client, un devis doit être établi. Il doit être gratuit si les travaux sont réalisés dans l'entreprise.
  • Ce devis doit comporter au minimum les informations suivantes :
    • Le nom et les coordonnées de l'entreprise, et idem pour le client 
    • La date du devis et sa durée de validité
    • Le libellé des opérations prévues pour la réparation
    • Le coût de la main d'œuvre
    • Le coût des pièces à changer
    • Le prix des fournitures diverses et des ingrédients nécessaires
    • Le montant total du devis (HT et TTC), ainsi que les conditions de paiement
    • Le délai de réalisation du travail
    • Mention des réserves éventuelles sur l'état du ou des périphériques non présents avec le matériel à reconstruire.

NB : prévoir de mentionner que pour toute opération non prévue au devis mais s'avérant nécessaire lors de la réparation, il faudra alors avoir l'accord écrit du client après lui avoir communiqué l'incidence prix, ou bien faire un nouveau devis.

 

Commande : 

  • Le devis doit être validé par le client au travers d'un accord formalisé.
  • Le devis se transforme alors en commande de travaux.

III - LA RÉALISATION DU TRAVAIL 

IDENTIFICATION DES PIÈCES ET COMPOSANTS À ACHETER :


En fonction du diagnostic, le Reconstructeur ou l'Atelier Culasse établit une liste des différentes pièces nécessaires à la remise en état, ainsi que les pièces devant être fournies avec le matériel reconstruit.
Il décide alors d'approvisionner ces pièces, telles que listées sur le devis, chez un fournisseur de pièces d'origine, ou de pièces de qualité équivalente.
A la réception des pièces, il effectue un contrôle des pièces ainsi approvisionnées en faisant un pointage de chaque référence sur le bon de commande ou sur le bulletin de livraison, et visera le document.
Document utilisé : bon de commande ou bulletin de livraison.
Document complémentaire : facture du fournisseur.

LE TRAVAIL DE RECONSTRUCTION

Exemple d'une culasse :


Contrôle dimensionnel de la culasse : épaisseur, déformation du plan de joint, retrait des soupapes, jeu aux guides...
Nettoyage des pièces et composants
Epreuve de la culasse
Surfaçage du plan de joint
Rectification ou remplacement des guides et sièges de soupapes
Rectification ou remplacement des soupapes
Remontage et réglage des jeux
Nettoyage, remontage, réglage et contrôle final de la culasse
 

Exemple d'un moteur complet :


Démontage complet et nettoyage du moteur
Examen et contrôle métrologique des pièces
Inventaire des pièces nécessitant une intervention sur machine
Inventaire des pièces à changer
Remontage, réglage et contrôle final
Document : fiche de travail ou similaire.

Exemple d'un bloc embiellé


Vilebrequin :
Contrôle de la dureté, de la géométrie et des dimensions
Contrôle magnétoscopique
Rectification complète.
Chromage et Recharge de matière.

Bloc :
Contrôle géométrique et dimensionnel
Epreuve et surfaçage du bloc moteur
Réalésage et rodage des cylindres
Echange de chemises sèches.

Bielles :
Contrôle géométrique et dimensionnel (alésage bague, logement coussinet)
Contrôle dégauchissage et vrillage
Alésage des têtes et pieds de bielles.

IV - LES CONDITIONS DE LA RECONSTRUCTION

Pour effectuer le travail demandé par le client, le Reconstructeur ou l'Atelier Culasse doit avoir recours à :

  • des machines,
  • du personnel,
  • des informations techniques,
  • des appareils de contrôle.

 

Les Machines 


Le Reconstructeur ou l'Atelier Culasse possède les outillages et équipements nécessaires au contrôle, à l'expertise et à la réparation des composants pour les culasses et moteurs.
Equipement de base :
Le Reconstructeur ou l'Atelier Culasse dispose d'équipements pour le nettoyage des pièces, pour la métrologie et pour les opérations d'usinage
Entretien du parc machines : chaque machine et outillage doit faire l'objet d'une maintenance régulière avec pour objectif, le maintien à niveau des performances techniques.
Conformité du parc machines en terme de sécurité.
Documents :
Fiche inventaire du matériel de l'entreprise.
Dossier par machine devant comporter : son livret pour son utilisation, sa fiche de maintenance, son certificat de conformité.

Le Personnel 


Définition des responsabilités et des fonctions de chacun.
Les fonctions existantes au sein de l'atelier (chef d'atelier, technicien d'atelier, opérateur, technico­-commercial...) sont définies par écrit
Ces définitions de fonctions décrivent les responsabilités vis à vis des clients, précisent les aptitudes techniques, mentionnent les capacités demandées en terme d'organisation et de gestion et formalisent les Quatre Engagements de l'entreprise
Présence d'un interlocuteur qualité dans l'entreprise ou dans l'atelier, en la personne soit du Dirigeant ou du Chef d'atelier, qui auront été éduqués à la « Qualité du service dans les ateliers ».
Qualification Technique du dirigeant ou du chef d'atelier.
Soit avec une qualification professionnelle certifiée
Soit avec une expérience de 5 ans minimum dans le domaine de la reconstruction moteur.
Qualification Technique du personnel de l'atelier.
La base minimum doit être un niveau BEP ou 5 ans d'expérience 
La formation par stage extérieur ou à défaut eri interne doit être régulière.

Information du personnel sur les formations existantes pour le métier de reconstructeur : afficher dans l'entreprise la liste des formations dispensées par l'AFPA dans son centre de Nevers (stages courts haut-moteur et bas moteur, ainsi que la formation TRMTO).
Liste disponible sur le site web Feda www.feda.fr

L'information Technique 


Le Reconstructeur ou l'Atelier Culasse possède une documentation technique à jour et la plus complète possible : 
Revues techniques et documentation
Bases de Données spécialisées et indépendantes
Documentations Techniques des Cônstructeurs
Catalogues et CD.Rom des Equipementiers.

LES APPAREILS DE CONTRÔLE 


Le Reconstructeur ou l'Atelier Culasse dispose d'une armoire de métrologie avec tous les instruments de mesure nécessaires au contrôle dimensionnel des composants du moteur ou de la culasse, à savoir, par exemple : 
Pied à coulisse,
Contrôleur d'alésage,
Comparateur,
Micromètre,
Pied de profondeur,
Cales étalons.
A intervalles réguliers, ces instruments doivent être contrôlés, ou changés si ils ne sont plus en état. 
Tous les contrôles effectués doivent être datés et visés par le responsable qualité, et conservés. 

V - LE CONTRÔLE DU TRAVAIL

Contrôle et Essai en cours de réalisation du travail :

  • Procédure de contrôle du respect des travaux à effectuer.
  • Auto contrôle par l'opérateur sur machines, avec enregistrements écrits, visés et datés à mentionner sur la fiche de travail.

 

Contrôle final par le chef d'atelier ou un contrôleur habilité.

  • Selon la liste des différentes mesures retenues par le Reconstructeur :
  • Hauteur totale de la culasse
  • Dépassement des chambres de pré combustion
  • Dépassement des pistons.
  • Avec la mise en place d'opérations de contrôle pouvant constituer un argument commercial supplémentaire pour le Reconstructeur
  • Test de fonctionnement pour un moteur complet
  • Relevé de rugosimétrie pour un surfaçage de culasse dans le cas d'un joint de culasse métallique.
  • Mention et Visa final de la fiche de travail pour chaque opération de contrôle.

Contrôle lors de la mise en place du matériel reconstruit dans le cas d'une assistance chez le client pour la mise en route du matériel objet de la reconstruction, ceci permet un contrôle supplémentaire.

VI - LA LIVRAISON ET LA FACTURATION

Livraison :

Le délai de livraison indiqué sur le devis doit être respecté.
Le matériel remis en état est soit livré chez le client, soit mis à disposition à l'atelier du Reconstructeur.
Présentation du matériel reconstruit :
Le matériel doit être propre
Le matériel doit être protégé par un emballage adéquat, tel qu'un carton avec film plastifié
Explication au client des différents travaux effectués dans le cadre de la reconstruction du matériel apporté. Les anomalies éventuelles rencontrées au cours des travaux doivent être signalées au client, voire dans certains cas à être mentionnées sur le bon de livraison ou la facture.

 

Facturation :

La facturation doit être déclenchée dès la fin du travail, après que la fiche de travail ait été visée par le chef d'atelier.
La facture doit comporter les informations obligatoires suivantes :
Nom et coordonnées du client, son n° de compte...
Le rappel du n° et de la date du devis
Le rappel du libellé du matériel, du type moteur, voire du n° d'immatriculation
Le rappel du n° du bulletin de livraison
Le libellé des opérations réalisées par l'Atelier Culasse ou le Reconstructeur moteur
Le coût de la prestation
Le coût des pièces remplacées
Le prix des fournitures diverses et des ingrédients utilisés
Le montant total de la facture (HT et TTC)
Les conditions de paiement
Les conditions de la garantie
Les réserves éventuelles

VII -  LA TRAÇABILITÉ, LA GARANTIE ET LA SATISFACTION DES CLIENTS

Traçabilité 

  • Numéro d'ordre pour chaque fiche de travail, avec indication du n° du bulletin de livraison.
  • Marquage des composants remis en état et/ou reconstruits par l'atelier.
  • Classement et archivage des documents.

 

Garantie

  • Conditions de garantie de la reconstruction.
  • Une garantie de 6 mois minimum sur l'opération effectuée dans le cadre des travaux facturés.
  • Le n° de série du moteur doit être obligatoirement indiqué sur la fiche de travail, ou copie de la carte grise.
  • Les réclamations des clients font l'objet d'une réponse immédiate et d'un plan d'actions correctives.
  • Litiges : le client doit être informé de l'existence de la structure locale en charge du règlement à l'amiable des litiges. En règle générale, ce doit être le Tribunal de Commerce le plus proche qui est alors mentionné sur les Conditions Générales de Vente.

 

Suivi de la Satisfaction Client 

  • Un questionnaire de satisfaction client doit être mis à la disposition de la clientèle.
  • Les questionnaires retournés par les clients sont étudiés et analysés par le patron de l'entreprise ou par le chef d'atelier, et font l'objet, si besoin est d'un plan d'actions correctives.

VIII - LA RÉCEPTION DU CLIENT ET DU TRAVAIL 

Accueil du Client : 
Nécessité d'avoir un espace dédié à l'accueil des clients et à la réception des matériels. Ce local doit avoir un comptoir, être bien délimité, être propre et séparé de l'atelier.
Cet espace doit avoir un panneau d'affichage destiné aux informations suivantes
La liste des travaux concernant la culasse et le haut du moteur pouvant être effectués par l'entreprise
Les prix des prestations forfaitaires les plus courantes, ainsi que les taux horaires en HT et TTC
Les moyens de paiement acceptés
L'appartenance à un Groupe de Sociétés, à un Réseau, à un Groupement, à une Fédération
Les Quatre Engagements de l'entreprise.

 

Identification du Client : 
Nom ou Raison Sociale, adresse, téléphone, mail...
Type de client : professionnel, entreprise, collectivité, particulier...
Document utilisé : fiche de travail ou similaire.

 

Identification du Produit : 
Type de matériel apporté par le client : culasse, quasi exclusivement.

Nécessité d'avoir un espace dédié à l'accueil des clients et à la réception des matériels. Ce local doit avoir un comptoir, être bien délimité, être propre et séparé de l'atelier. 

Véhicule ou matériel concerné : marque, modèle, année de mise en service, kilométrage ou nombre d'heures de fonctionnement, type moteur... (avec dans certains cas la photocopie de la carte grise).
Document utilisé : fiche de travail ou similaire.

 

Demande du Client :
Dans tous les cas de figure, l'écoute du client et le dialogue avec lui sont impératifs pour définir la meilleure solution.
Les points essentiels à documenter sont entre autres :
Quelle panne constatée par le client ? Un manque de puissance du moteur, une fuite extérieure visible, une chauffe anormale du moteur, une fumée à l'échappement, une casse de distribution, l'apparition de bruits ou de vibrations
Quel historique du matériel ? Problèmes antérieurs survenus sur la culasse et les travaux ayant été effectués auparavant.
Pour un moteur VL, un diagnostic a-t-il été fait par le professionnel équipé de matériel Diag ? Diagnostic sensoriel ou visuel, ou test révélateur de C02.
Document utilisé : fiche de travail ou similaire.

 

Identification du Travail : 
En fonction du diagnostic, l'atelier culasse contrôle tous les éléments le nécessitant, à l'aide d'outillages bien spécifiques.
Il liste les différentes opérations qu'il estime nécessaire pour effectuer une remise en état conforme aux règles de l'art.
Il établit une liste des pièces nécessitant soit une intervention technique, ou soit un remplacement pur et simple.
Document utilisé : fiche de travail ou similaire.

 

Etablissement du Devis :
A la demande du client, un devis doit être établi. Il doit être gratuit si les travaux sont réalisés dans l'entreprise.
Ce devis doit comporter au minimum les informations suivantes :
Le nom et les coordonnées de l'entreprise, et idem pour le client
La date du devis et sa durée de validité


  • expendy  -  
    prednisone no rx needed can you take ibuprofen with prednisone prednisone without prescription canada
  • Seriefuek  -  
    gabapentin controlled substance
  • raiceaf  -  
    cialis cheapest online prices
  • ZoorZoomy  -  
    Prednisone
  • ExpickDip  -  
    best price propecia in uk
  • thomoLymn  -  
    http://buyneurontine.com/ - high on gabapentin
  • feexove  -  
    Lasix
  • Bluectice  -  
    herbal equivalent of viagra
  • unreatrep  -  
    http://cialiswwshop.com
    cialis online
  • unreatrep  -  
    over the counter deltasone medication
  • unreatrep  -  
    levitra brand
  • sterpef  -  
    where can i purchase dapoxetine
captcha Générer une autre image
 

© ExpertS moteur et culasse - FEDA - 2017 | Création Médiapilote